Vers une salle de bains zéro déchets {Avant/Après}

By Mel's way of life - 00:57

' Je reviens vers vous après une petite pause pour vous parler de quelque chose qui me tient tellement à cœur : la réduction des déchets. L'écologie, c'est un peu mon cheval de bataille, je trouve ça tellement important que j'ai envie de partager avec tout le monde, pour montrer que chacun à son échelle, peut faire avancer les choses.
Les deux pôles de création de déchets dans la maison sont la salle de bains et la cuisine. Je viens donc dans un premier temps vous parler de ce que j'ai entrepris pour réduire considérablement la poubelle de ma salle de bains. J'espère que cet article pourra vous inspirer, vous donner des idées et peut être vous faire prendre un peu conscience si ce n'était pas déjà le cas.... ;) '
 


Comme souvent, adopter des attitudes écologiques vous permettra aussi de faire des économies, et de faire de la place dans votre salle de bains. Au-delà de la réduction des déchets, il est important aussi de choisir des produits naturels et bios pour prendre soin de votre peau. Personnellement, j'ai décidé d'éviter de m'appliquer sur le corps des choses dont je ne comprends même pas le nom ^^

Pour moi, il y a 4 habitudes essentielles à adopter  :
- Arrêter la surconsommation de cotons jetables
- Remplacer les produits liquides par des produits solides
- Fabriquer certains cosmétiques-soi même
- Choisir des produits durables, ou à tête changeables



Un petit bilan avant-après pour vous montrer les produits que j'ai remplacés, et je me suis encore améliorée depuis les photos ;)

-> Etape 1 : Arrêter la surconsommation de cotons jetables
Par élimination des cotons, je vise évidemment les cotons démaquillants, mais aussi les cotons tiges et les tampons...

La majeure partie des femmes utilisent en moyenne 6 disques jetables en coton par jour pour se démaquiller ou se laver le visage, les yeux et se passer des toniques sur le visage. Si cela n’ampute notre budget annuel que de 10 à 30 euros, le poids pour l’environnement est quant à lui assez élevé. En moyenne 2.200 disques de coton jetables achetés par an pour une personne, environ 160.000 sur une vie, avec un matériau de base, le coton non bio, très gourmand en eau et souvent peu éthique quand aux conditions de travail des paysans qui le cultivent.

- J'ai donc remplacé les cotons démaquillants par des cotons lavables. Plus larges, un seul suffit pour tout le visage, il suffit de les rincer sous l'eau après usage et de les mettre de temps en temps en machine pour leur redonner leur éclat.
Vous pouvez les réaliser vous même (je vous ai fait un petit DIY ici) ou en acheter des tout faits, il y a plein de sites internet qui en vendent (mais il y en a aussi en magasins bios) et le prix n'est pas excessif.
- J'ai remplacé les coton tiges par un oriculi, une petite tige en fer ou en bambou qu'on glisse dans l'oreille de la même façon et qu'il suffit de passer sous l'eau pour nettoyer. J'ai un peu de mal à m'y faire mais j'y travaille ^^ (en vente en pharmacies, ou sur le site de Lamazuna.)
- J'ai remplacé les tampons par la cup (coupe menstruelle). C'est la vraie RÉVOLUTION pour moi, autant d'un point de vue confort et praticité que pour faire des économies. Il faut juste être à l'aise avec son corps et prendre le temps de s'y habituer mais après c'est génial ! Si vous n'en n'avez jamais entendu parlé, je vous conseille de regarder cette vidéo pleine d'humour mais tellement vraie ! J'ai choisi la marque Lunacopine qui me convient parfaitement.

-> Etape 2 : Remplacer les produits liquides par des produits solides
Les produits solides présentent plusieurs avantages : ils sont moins chers, durent beaucoup plus longtemps car on utilise toujours la juste dose (t'as remarqué aussi qu'il y a toujours trop de shampooing qui coule dans ta main ?) et évitent de produire des flacons en plastique. Tout bénéf quoi !
Je me lave donc avec un savon de Marseille (un vrai hein, que j'achète en magasin bio !) et j'utilise un shampooing, un déo et un dentifrice solides. C'est pas compliqué à utiliser, il faut juste s'habituer au changement ;)
Tous ces produits naturels et fabriqués en France, je les trouve sur le site de Lamazuna (il est génial ce site, il faut que vous alliez y faire un tour !) Après, je suis pas trop fan d'acheter sur internet (oui c'est pas zéro déchets tout ce transport et l'emballage) donc j'achète aussi les shampooings solides en magasin bio et j'expérimente le déo fait maison, je vous en dirai des nouvelles !

-> Etape 3 :  Fabriquer certains cosmétiques-soi même
Il y a quelques cosmétiques qu'on peut fabriquer facilement soi-même. Je ne vous parle pas des mixtures de chimistes façon Aroma Zone où il faut acheter des dizaines de produits et y passer un certain temps mais je vous propose quelques recettes qu'on peut réaliser avec des ingrédients qu'on a déjà dans sa cuisine ou sa salle de bains (des basiques quoi !)

- Bombes de bain effervescentes à la rose
- Déodorant solide (bientôt la recette ...)

Et bien d'autres recettes sont disponibles sur le net (sur le site de Joli'Essence par exemple)...

-> Etape 4 : Choisir des produits durables, ou à tête changeables
Les brosses à dents et rasoirs (mais l'épilateur électrique c'est encore mieux!!) existent dans des versions où seule la tête se change quand elle est usée, ça permet d'avoir encore un peu moins de plastique à jeter. Vous les trouverez facilement en supermarchés ou magasins bios.


Comme vous pouvez le voir, il ne reste que le parfum pour lequel je n'ai pas cédé au bio.
J'ai fait le choix d'utiliser des crèmes visage et corps bio (de la marque Fun'ethic) et pour le maquillage, je finis ce que j'ai déjà et je me dirigerai vers le bio aussi ; d'ailleurs si vous avez des marques à me conseiller, je suis preneuse !

Voilà, un petit pavé pour vous parler de quelque chose qui me touche, et j'espère que ça vous aura plu aussi...



Plein de recettes pour une salle de bains zéro déchets (entre autres) dans ce superbe livre que je vous conseille :


Famille Zéro Déchet - Ze guide 
2365491871

  • Share:

You Might Also Like

6 commentaires

  1. J'utilise aussi la coupe menstruelle depuis plusieurs années, et j'ai toujours été étonnée que cela ne se répande pas plus. Enfin, étonnée, pas vraiment, compte tendu du loby du tampon et du tabou qu'il peut y avoir autour de l'hygiène intime. En tout cas, c'est une révolution, comme tu le dis :)

    RépondreSupprimer
  2. très intéressant je te pique quelques astuces, il faut que je passe aux cotons lavables et moi comme déo j'utilise la pierre d'alun 100%naturel et très efficace en plus depuis plus de trace sur les vêtements!!! bisous

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve ça très honorable. Je lis un livre en ce moment sur le minimaliste, je pense que ce style de vie peut te plaire ! :)

    RépondreSupprimer
  4. je te dis bravo. j'essaies un peu de mon côté mais je ne pense pas être une excellente élève.

    RépondreSupprimer
  5. Le zéro déchet est une grande volonté en développement et c'est vrai que ce n'est pas toujours évident d'y passer à 100%.
    J'essaie également de réduire tout emballage et de les éliminer dès que l'occasion se présente !

    RépondreSupprimer
  6. Bravo à toi ! et merci pour ces astuces et idées partagées !
    Bises et bon dimanche.

    RépondreSupprimer