#Lifestyle. 10 conseils pour un Noël zéro déchets {Ecologie}

/
0 Comments


" Noël est une bien jolie fête qui m’évoque le partage et la famille ; le plaisir de passer du temps auprès de ceux qu’on ne voit parfois pas souvent mais qu’on a plaisir à retrouver. C’est le plaisir d’être tous ensembles, autour d’une même table, on est tous là, on s’est faits beaux et on prépare un repas un peu exceptionnel et plein de traditions pour ce jour important qui n’arrive qu’une fois dans l’année. Il y a un peu de magie, avec cette légende du père-Noël, toutes ces lumières un peu partout, ces décorations et cette bonne humeur générale qui nous fait un peu planer (le champagne aide un peu aussi ^^) et puis les cadeaux, tous ces présents que tout le monde se fait autour du sapin.
Afficher l'image d'origine

Malheureusement, je trouve que cette fête perd un peu de son charme avec cette histoire de cadeaux, car elle amène à la surconsommation ; il faut absolument trouver un cadeau pour tout le monde, parfois à l’arrache, parce qu’il y a une date butoir. Cette folie dans les magasins, la foule, les boutiques qui battent leur plein. Et puis, il y a tout ce gâchis, toutes ces choses qui ne durent qu’un mois, ces repas où on mange beaucoup trop, ces papiers cadeaux qui remplissent des poubelles entières, et ça vous voyez ça me fait mal à la planète.


Cette année, dans le cadre de mon calendrier de l’avent, j’avais envie de vous proposer 10 idées pour que Noël devienne beaucoup plus vert, et qu’on se dirige vers le « zéro déchets ». Vous me suivez ?

Évidemment, ce post reflète mon avis personnel, je l’ai écrit pour faire réfléchir et pourquoi pas débattre mais ne le prenez surtout pas comme une leçon de morale…"





1. Calendrier de l’avent : Et si on le fabriquait soi-même ?

Avec un peu de motivation, on peut tout à fait créer un calendrier de l’avent de toutes pièces, avec des matériaux de récup (papiers, rouleaux de papier toilettes, tissus…) ou des matériaux durables pour pouvoir le réutiliser d’une année sur l’autre (pochettes en tissu, casiers en bois…) Cela vous reviendra moins cher, mais permettra aussi de réduire son impact environnemental et de pouvoir varier le contenu (chocolats bien sûr mais aussi petits jeux/jouets, mots doux, et « bons pour… ») Personnellement, j’adore varier entre les 3 pour créer un plus grand effet de surprise ; je craque surtout pour les « bons pour » ton dessert préféré, une histoire, une aprem à la piscine, cuisiner des sablés de Noël… qui permettent aussi de partager de bons moments…



bois


2. Sapin : Et si on décorait ce qu’on a déjà chez soi ?
Depuis que j’ai lu qu’il fallait entre 12 et 15 ans au sapin pour atteindre la taille à laquelle il est coupé pour être vendu, j’ai encore moins envie d’en acheter. Non mais sérieux 15 ANS pour un arbre qui va rester seulement 1 mois dans notre salon, c’est un putain de caprice non ? Ok c’est la tradition, mais pourquoi pas décorer le ficus qui trône déjà dans le salon ? Ou alors faire un joli mur de décos, en forme de sapin mais avec des branches ramassées dehors… ?





3. Déco de table : Et si on ramassait des objets dehors ou qu’on fabriquait des décos à manger ?
Pour décorer votre table (et votre sapin), il n’est pas nécessaire d’acheter. J’aime beaucoup les décos naturelles, réalisées à base de pommes de pins, de branches de sapin, de houx ou encore d’écorces ou de branches d’arbre, mais aussi celles plus épicés, qui sont réalisés à base de tranches d’orange séchées par exemple ou encore de bâtons de cannelle…
Sinon, on peut aussi réaliser de bien jolies choses consommables, comme ces jolis petits sapins en sablés que j’avais réalisé l’an passé, ou encore la fameuse maison en pain d’épices qui n’est plus à présenter.



 


4. Repas : Et si on tentait le faux-gras ?

Le gavage des canards pour la fabrication du foie gras n’est plus à démontrer, je crois qu’on connait tous le fond du problème. Il y a le faux-gras, une recette végane qui a l’air de faire ses preuves ; alors il n’y a plus qu’à, et peut-être qu’on surprendra tout le monde.



 Afficher l'image d'origine


5. Repas : Et si on faisait moins ?

Souvent, à Noël, on mange beaucoup trop parce qu’on veut de la diversité et on sort un peu « blindé ». On peut aussi faire le choix de privilégier la qualité sur la quantité parce que ce qui compte c’est que le repas soit bon et pas de manger 10 plats différents. Pour ma part, je privilégie aussi le local et les bons produits, c’est ça qui fait la différence.

 Afficher l'image d'origine


6. Cadeaux : Et si on achetait local et immatériel ?

Personnellement, les cadeaux que je préfère offrir et souvent recevoir sont ceux qui sont vraiment personnalisés. Pourquoi ne pas en profiter pour offrir quelque chose à faire et donc un joli moment à partager avec le proche en question (une session hammam avec maman, un match de rugby avec papa, un cours de cuisine avec la sœur, un petit week-end en amoureux, une journée au parc d’attractions avec le neveu…) Non seulement, ça ne produit pas de déchets, ça évite d’encombrer les étagères avec des choses qui serviront pas trop et ça laisse de très bons souvenirs :)
Sinon, on peut aussi acheter de jolis cadeaux à un artisan local qui fabrique de jolies choses avec beaucoup d’amour plutôt que d’engraisser les multinationales qui exploitent les petits chinois.





7. Cadeaux : Et si on les fabriquait nous même ?

Cadeaux gourmands, cosmétiques, bijoux, déco… ce ne sont pas les idées de DIY qui manquent pour réaliser de jolis cadeaux à petits prix pour vos proches. Ce mois-ci, je partage bien des idées avec vous dans le cadre de mon calendrier de l’avent pour un Noël plus responsable, en collaboration avec de chouettes bloggeuses.

Afficher l'image d'origine

8. Cadeaux : Et si on en faisait qu’un seul par personne ?

Il y a quelques familles qui font ça et je trouve que c’est chouette, d’avoir un beau cadeau et un seul. Soit tout le monde se met en commun, soit on fait un tirage au sort ou un tour de rôle et, notamment pour les enfants, ça permet mieux d’apprécier ce qu’on a reçu plutôt que quand il y en a beaucoup.



Afficher l'image d'origine


9. Emballages : Et si on réutilisait du papier journal ?

C’est pour moi un des plus gros postes de gaspillage à Noël, ça me fait mal au cœur tous ces papiers déchirés…  J’ai donc décidé de n’emballer mes cadeaux que dans du papier de récup’ cette année ; on verra les réactions…



chocolats de Noël fourrés à la noix de coco et au chocolat blanc et lait


10. Chocolats : Et si on remplaçait les papillotes par des bons chocolats sans emballage ?

On en parle des papiers de papillotes et des blagues qui vont avec ? Quel gâchis et les chocolats ne sont pas extraordinaires. C’est comme les coffrets énormes avec 3 pauvres chocolats qui se battent en duel ou encore les Ferrero. Je pense qu’il est meilleur à tous points de vue de choisir des bons chocolats chez un chocolatier ou alors de les faire soi-même, c’est vraiment pas sorcier et tellement meilleur ;)
 -> Une chouette recette de chocolats au praliné coco par Royal Chill (la photo leur appartient)

Sur ce, je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes, j’espère avoir pu vous faire réfléchir sur quelques points et si vous avez d’autres pistes à me partager, je serai ravie de vous lire !


Les photos 1, 3, 5, 6, 7, 9, 19 et 11 ne m'appartiennent pas (je les ai trouvées sur Google...)


You may also like

Aucun commentaire: